« Miroir de nos peines » de Pierre Lemaitre

Après « au revoir là-haut  » et « la couleur de l’incendie » voici le dernier volet de cette formidable saga de Pierre Lemaitre.

Avril 1940. Louise, 30 ans, court, nue, comme folle, boulevard du Montparnasse. Pour découvrir le secret de famille qui l’a jetée là, Louise devra plonger dans une autre folie : cette période sans équivalent dans l’histoire où la France entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs, les lâches… Et quelques hommes de bonne volonté.

Avril 1940. Louise, trente ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu’elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d’une période sans équivalent dans l’histoire où la France toute entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs et les lâches… Et quelques hommes de bonne volonté.
Il fallait toute la verve et la générosité d’un chroniqueur hors pair des passions françaises pour saisir la grandeur et la décadence d’un peuple broyé par les circonstances.
Secret de famille, grands personnages, puissance du récit, rebondissements, burlesque et tragique… Le talent de Pierre Lemaitre, prix Goncourt pour Au revoir là-haut, est ici à son sommet.

Prix public TTC 22,90€
Titre MIROIR DE NOS PEINES
Auteur PIERRE LEMAITRE
ISBN 9782226392077
Editeur ALBIN MICHEL

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.